4 astuces pour réduire tes déchets en cuisine – Noisettes & Basilic

4 astuces pour réduire tes déchets en cuisine

En moyenne, 1 Français produit environ 200 à 300 kg de déchets ménagers par an. Je parle ici uniquement des déchets que tu mets dans tes poubelles, je ne compte pas ceux que tu emmènes à la déchetterie.

Ce chiffre peut te paraître faible, mais sur une année, cela représente 20 millions de tonnes de déchets ménagers dans toute la France 😱. Je ne sais pas toi, mais j’ai bien du mal à m’imaginer cette quantité visuellement.

Pour t’aider à participer à la réduction de ce chiffre colossal, voici 4 astuces pour réduire tes déchets dans ta cuisine 😉.

 

Pas le temps de lire ? Écoute le podcast !

Quelques astuces pour réduire ses déchets dans sa cuisine. L'objectif est de diminuer le poids de ces poubelles et le gaspillage alimentaire.

 

1 – Utiliser un compost

Si tu as un jardin 🌱, c’est le geste zéro-déchet le plus facile que tu puisses adopter.

Si tu es en appart, regarde du côté des lombricomposteurs 🪱. Personnellement, je n’en ai jamais utilisé, car je les trouvais cher ou alors ils étaient fabriqués en plastique douteux à l’autre bout du monde. J’aurais pu en bricoler un (enfin… trouver quelqu’un pour me le faire), mais j’avais aussi peur de la responsabilité impliquée par les vers de terre. Et oui, ils sont aussi des êtres vivants, et tout comme un chien ou un chat, il faut s’en occuper ❌ !

Je n’ai jamais osé non plus aller faire un petit tas au fond de ma résidence. J’aurais pu harceler le syndic de copropriété pour l’installation d’un bac à compost ou faire un petit tas sauvage tout simplement.

Mais j’avais une solution de facilité : mon père habitait à 900 m de chez moi. J’allais donc régulièrement vider mes seaux de compost chez lui. Ce que l’histoire ne dit pas, c’est qu’en plein été, les végétaux avaient le temps de fermenter, même dans le sous-sol de la résidence, et c’est mon père qui se payait les odeurs 🤣 !

Il est bien content que j’aie un jardin maintenant ! Et pour info : strictement aucune odeur pour mon petit compost ! La rapidité de décomposition me surprendra toujours 😮. Je crois bien qu’il n’a jamais dépassé les 40 cm de hauteurs.

Si tu n’as pas de connaissance et que tu n’as pas envie d’apprendre comment faire un bon compost, bonne nouvelle, ce n’est pas grave. Tu n’as pas besoin de savoir comment on fait, met juste des déchets verts les uns par-dessus les autres. Dans le pire des cas, ton compost ne sera pas utilisable au jardin. C’est ce que je fais personnellement, et pour l’instant ça me va très bien ⚡.

 

2 – Cuisiner plus par soi-même

Cuisiner toi-même un maximum de chose va te permettre d’acheter moins de produits transformés emballés. ⚠️ Si tu ne cuisines pas beaucoup, n’essaie pas de faire tout toi-même à 100 % du premier coup. Tu risquerais de te dégoûter plus qu’autre chose.

Mais que dirais-tu d’apprendre à faire ta pâte à pizza ? Tu éviteras l’emballage, elle te reviendra (beauuuuuucoup) moins cher et, bonus non-négligeable, la fierté et l’émerveillement ressentis quand ta pâte a bien levé vaut tout l’or du monde 💰. Ça fait au moins 6 ans que je fais toutes mes pâtes moi-même, sauf la feuilletée, mais je m’en passe sans aucun problème.

Tu peux aussi faire tes sauces tomate 🍅 (à la saison des tomates, bien sûr), cuisiner tes repas pour éviter les plats préparés sur-emballés, et tout un tas d’autres choses.

 

3 – Faire ses propres yaourts

Ce point rejoint un peu celui du dessus, mais j’avais envie de faire une place de choix aux yaourts. Depuis que j’ai ma yaourtière, je fais moi-même mes yaourts 💪. À la maison, on ne mange pas trop trop de yaourts, par contre, j’utilise beaucoup de crème de soja. Ils sont parfaits pour cette utilisation. Pour base de ferment, j’utilise 1/2 pot de crème Sojade*. Au final, j’obtiens environ 900 mL de yaourt.

Le seul hic, c’est que je suis toujours dépendante d’un pot de crème et d’une brique de lait de soja. Prochaines étapes : tester directement avec des ferments, puis avec du lait d’amande et/ou en faisant mon lait de soja maison.

Bientôt, il n’y aura plus du tout de plastique lié à la crème et j’ai trop hâte d’en être là 😊. En plus, ça ne prend vraiment, mais alors vraiment pas beaucoup de temps.

 

4 – Planifier ses repas

📅 Tu te demandes en quoi la planification des repas va t’aider à réduire tes déchets ?

Imagine, tu n’as pas encore commencé à réduire tes déchets en cuisine. Pas de compost en place, tu achètes beaucoup de produits emballés rapidement périssables, tu ne fais pas trop attention aux dates de péremption.

Une fois ton aliment périmé, tu en fais quoi ? Poubelle !

Planifier tes repas va t’aider à réduire le gaspillage alimentaire, qui représente à lui tout seul 50 kg par an et par habitant 😮.

❌ 50 kg par an et par habitant… 30 % du gaspillage total (qui inclus toute la chaîne alimentaire) et 15 % de tes poubelles. Ça vaut le coup de se pencher sur la question, non ?

 

 

Toutes ces astuces peuvent te sembler bien anodines face à la quantité de déchets produits. Toutefois, si chaque personne réduisait ses déchets de cuisine de 10 kg pour cette année, on gagnerait presque 700 tonnes de déchets ménagers 😉 !

10 kg de déchets ça fait quoi ? 1 ou 2 sacs poubelle ? Je suis certaine que c’est totalement à ta portée, sans stress et avec le sourire. C’est un premier pas vers un mode de vie zéro-déchet 😀.

N’attendons pas que les autres sphères se réveillent (politique, industrielle, etc.). Sache que j’ai eu beaucoup de mal à trouver des sources récentes sur la gestion des déchets. À titre d’exemple, le rapport que j’ai principalement utilisé pour te donner des chiffres dans cet article est paru en 2018. Je n’en ai pas vu de plus récent et il utilise certaines données de… 2007 😞 ! Les « décideurs » ne vivent pas dans le même monde que nous.

Tu as le pouvoir entre tes mains, alors si ça te parle : fonce !

 

* non sponsorisé, mais si tu dois prendre de la crème de soja, prends celle-ci, surtout pas les petites briques qui coûtent une blinde !!

 

Référence :

Déchets chiffres-clés : L’essentiel 2018, de l’Adème

 

Écoute cet article si tu n’as pas le temps de le lire :

~ Pour recevoir des recettes & conseils supplémentaires, inscris-toi à la newsletter 😉 (1 mail par semaine) ~

4 astuces pour réduire tes déchets en cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.