Comment planifier ses repas ? – Noisettes & Basilic

Comment planifier ses repas ?

On me dit souvent que la planification des repas, c’est trop compliqué et difficile à tenir dans le temps ❌. S’il t’arrive souvent de rentrer le soir et d’être consterné(e) par le vide sidéral de ton réfrigérateur, alors cet article est pour toi. Je t’y présente une méthode pour te simplifier cette planification et pour que tu puisses le faire de manière pérenne 📖 !

 

Pas le temps de lire ? Écoute le podcast !

planifier ses repas est en réalité très simple

Que veut dire planifier ses repas ?

Planifier ses repas, ça ne veut pas dire se prendre le chou tout un après-midi pour savoir ce que tu vas manger le reste de la semaine. Quand j’ai commencé à changer d’alimentation, je me rappelle avoir passé 3 h (sans exagérer 😱) devant mon ordinateur pour trouver des recettes originales et différentes pour chacun des 14 repas de ma semaine. C’était une grosse erreur ! Tu fais peut-être partie des nombreuses personnes dans cette situation alors j’espère que cet article va t’éclairer.

Planifier ses repas, ça ne veut pas dire non plus avoir une organisation militaire. Il faut savoir garder un peu de flexibilité pour ne pas devenir complètement dingue ! Il est tout à fait possible de planifier des repas et de rectifier en cours de route en fonction des nouvelles contraintes qui arrivent. Par exemple, récemment, j’avais oublié que Chéri avait un jour de congé en semaine (oups… 🙊) et je ne l’avais pas prévu au menu. Je me suis adaptée le jour J et j’ai fait les modifications nécessaires pour les jours suivants.

Par conséquent, planifier ses repas, ça veut simplement dire avoir une vision sur quelques jours de ce que tu vas préparer ⚡. Ni plus, ni moins, et ce n’est vraiment pas compliqué une fois que tu as trouvé la méthode qui te correspond.

En planifiant tes repas :

  • tu vas arrêter de te creuser le ciboulot chaque soir,
  • tu vas arrêter de te trouver de mauvaises excuses pour ne pas cuisiner tes légumes qui finissent toujours par pourrir,
  • tu vas gagner en sérénité, car une fois que c’est écrit, plus la peine d’y penser (au revoir charge mentale),
  • tu n’entendras plus « qu’est-ce qu’on mange ce soir » ? (Non, d’accord, ça, ce n’est pas vrai, mais cette question ne sera plus une source de stress).

Comment s’organise la planification ?

La méthode planning puis course

Cette méthode consiste à élaborer son planning puis à aller faire ses courses en fonction. Personnellement, je n’aime pas du tout cette méthode qui est ressortie à toutes les sauces .

Déjà, comme je ne te le disais dans l’article Comment faire ses courses, je fais mes courses « sèches » une fois par mois, car je n’ai pas du tout envie de faire les magasins toutes les semaines !

Ensuite, consommant des légumes de saison, et les saisons étant par principe capricieuses (sinon, ce n’est pas drôle), difficile de deviner s’il y aura exactement tout ce que je veux chez mon maraîcher 🤷‍♀️.

C’est un peu comme si on planifiait un projet et qu’on demandait après coup quelles sont les contraintes du projet. Voilà d’après moi une bonne raison de faire l’inverse.

Bien évidemment, si c’est ta méthode et qu’elle te convient parfaitement, ne la change pas parce que je te dis qu’elle ne me convient pas ! Ce n’est que mon point de vue personnel. Par contre, si tu es curieuse / curieux de tester autre chose, fonce  !

La méthode course puis planning

Faisant mes courses une fois par mois de manière assez méthodique, je sais que j’ai toujours quasiment tout ce qu’il me faut sous la main 🛒. Je dis bien « quasi », car il peut m’arriver de manquer d’un ingrédient en fin de mois, mais rien de bien dramatique pour autant.

Pour les légumes, je vais chez le maraîcher toutes les semaines et je choisis mes légumes selon l’inspiration du moment 🥕.

En rentrant, je peux donc commencer à élaborer mon planning en fonction de ce que je possède !

Je ne cherche pas à faire de l’art culinaire à chaque repas. Je prends ma liste d’idées déjà prête et je vois ce que je peux appliquer. Je fais en sorte que la majorité des repas me fassent deux à quatre portions, passant ainsi de 14 à 8 ou 9 repas différents à cuisiner selon les semaines ✔️.

Parfois, j’ajoute de la nouveauté. De la création culinaire qui viendra alimenter le blog ou la liste de recettes pour les ateliers.

Tous les jours idéalement, un peu moins dans les faits 🙈, je regarde s’il y a des rectifications à effectuer. Est-ce qu’un plat était plus gros que prévu et il m’en reste encore ? Est-ce qu’un plat était plus petit que prévu et il n’a fait qu’une seule fois au lieu de deux ? C’est bien d’adapter en cours de semaine pour pouvoir faire face aux imprévus.

Le plus important : savoir QUAND tu vas cuisiner.

Imagine, tu rentres chez toi un mardi à 19 h après ton activité du jour. Tu as la pêche 🍑, tu sais que tu as planifié tes repas, ce soir tu as prévu une pizza chèvre-épinards et du houmous, tu vas te régaler 🤤 ! Bien sûr, tu es tellement confiant(e) en ton planning que tu as prévu de tout faire toi-même.

Mais…

La pâte à pizza doit lever au moins 1 heure et il faut ajouter le temps de la faire. Le temps de trempage des pois-chiches est d’environ 12 heures. Clairement, ce ne sera pas ton repas de ce soir.

🕑 En plus du planning « classique », pense à prendre en compte quand tu vas préparer tes repas !

Dans notre cas, tu pouvais mettre tes pois-chiches à tremper dimanche soir, les faire cuire lundi et préparer le houmous le mardi. Tu pouvais aussi préparer ta pâte à pizza et faire cuire les épinards le lundi soir et finir de préparer ta pizza le mardi soir.

Le maître-mot d’un planning est l’anticipation. Plus tu anticiperas en fonction des ingrédients et du temps que tu as à ta disposition, plus tu trouveras ton compte dans la création de tes plannings et plus ce rituel te deviendra indispensable 😉.

 

Cette méthode n’est pas miracle. Elle a beau être plutôt rapide à mettre en œuvre, elle ne te dispense pas de faire des efforts 💪. C’est parfois ce qui pêche le plus pour chacun d’entre nous : la mise en action. Mais ne lâche rien, adopter une alimentation écologique pour ton corps est totalement à ta portée 🌱.

 

Écoute cet article si tu n’as pas le temps de le lire :

 

~ Pour recevoir des recettes & conseils supplémentaires, inscris-toi à la newsletter 😉 (1 mail par semaine) ~

En cliquant sur "Je m'inscris", tu affirmes avoir pris connaissance des mentions légales.

Comment planifier ses repas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.