Prendre son temps en cuisine – Noisettes & Basilic

Prendre son temps en cuisine

Le début de l’année est arrivé. Il est temps de reprendre un rythme de vie normal. Pendant cette pause hivernale, j’ai pris conscience de la valeur du temps. Cette chose si précieuse qu’on ne peut retenir. Il file à travers nos doigts comme du sable fin. Il parait que le temps c’est de l’argent. C’est faux. Quand je parle de valeur, il faut plutôt entendre l’importance qu’il a à nos yeux. En cuisinant tous ces bons petits plats pour les réveillons de Noël et du jour de l’an, je me suis surprise à adorer prendre mon temps, faire les choses une à une, à être complètement connectée à ce que je faisais. La cuisine, c’est cet instant où on prépare quelque chose de bon, pour soi. Pour les autres aussi car on est dans le partage mais surtout pour soi.

Prendre son temps en cuisine pour se reconnecter à soi-même

On a toujours l’impression de manquer de quelque chose. D’argent, d’amour, de temps. Et surtout de temps. Combien de fois est-ce qu’on entend ou dit « je n’ai pas eu le temps de… » ? Et surtout « je n’ai pas le temps de cuisiner ».

Mais est-ce qu’on peut vraiment dire qu’on manque de temps ? Je pense personnellement que c’est notre société qui nous en demande toujours plus. On devrait être performant en permanence. J’ai aujourd’hui le luxe de pouvoir prendre mon temps comme j’en ai envie. Un luxe oui, et je mesure la chance que j’ai en écrivant ces mots.

Pour ce début 2019, je vous souhaite d’avoir vous aussi la possibilité de prendre votre temps, pour que ce ne soit plus un luxe ou une chance, mais bien quelque chose de normal. Et donc, de pouvoir cuisiner comme bon vous semble.

 

Une question de priorité ?

Il y a une chose qui est bien avec le temps, c’est qu’on a tous 24h dans une journée. On dispose tous de ces 24h, que l’on soit très pauvre ou très riche. C’est fixe.

Il y a une histoire que j’aime bien. C’est un vieux professeur qui se présente devant ses élèves avec un seau. Dans ce seau, il met de grosses pierres. Il demande à ses élèves si le seau est plein. Tous répondent oui. Maintenant il ajoute du gravier, qui se glisse entre les grosses pierres. Tous les élèves sont d’accord pour dire que le seau est plein. Après quoi, il rajoute du sable fin qui glisse entre les trous laissés par le gravier. Cette fois, c’est sûr, le seau est plein. Enfin, il ajoute de l’eau qui s’infiltre dans le sable. Le vieux professeur conclu l’expérience de la manière suivante : « Les grosses pierres représentent ce qui est important pour vous. Si vous remplissez d’abord votre seau d’eau, vous ne pourrez plus mettre ces pierres ».

J’adore cette histoire car c’est une métaphore parfaite de ce qui se passe dans nos journées. Si on commence par passer 2h sur Facebook et Instagram, on risque de ne pas pouvoir réaliser toutes les choses qui nous tiennent à cœur. Avec cette histoire on peut aussi expliquer à une personne que non, nous ne pourrons pas faire ce qu’elle nous demande car nous avons d’autres choses plus prioritaires à réaliser. Ainsi, n’ayez pas honte de dire à vos collègues que vous ne pourrez pas prendre ce dossier à 18h, que vous devez partir pour préparer le repas de vos enfants car leur santé est plus importante à vos yeux. Et si jamais ils sont réfractaires à votre argument, envoyez-leur le lien de mon article sur l’importance de l’alimentation.

 

Pourquoi prendre son temps ?

Prendre son temps, c’est renouer avec notre nature d’être humain et rompre avec l’idée que nous devrions être aussi performant que nos machines. Aller toujours plus vite et toujours plus loin a ses limites. Nous devrions tous vivre selon nos priorités et ne pas se laisser faire par notre société qui s’accélère en permanence.

En cuisine, prendre son temps est primordial :

  • la cuisine maison est plus savoureuse, on y prend plus de plaisir et c’est plus convivial,
  • c’est un bon moyen de se reconnecter à soi-même en utilisant nos 5 sens et de prendre soin de soi,
  • c’est un travail manuel, qui nous permet de laisser libre court à notre créativité,
  • c’est un très bon moyen de réduire ses déchets et de prendre soin de la planète.

Alors souvent on va me dire « oui mais je n’ai pas 3h à passer en cuisine, entre les devoirs des enfants et les activités extra-scolaire et ceci et cela…»

 

Comment faire ?

La première chose à faire c’est d’évaluer l’importance pour vous de bien manger.

Ensuite, regardez ce qu’induisent les alternatives rapides et toutes prêtes : des déchets, plus de dépenses, des additifs pas toujours très cleans, des doses de sucres et de « mauvaises » graisses beaucoup trop élevées, etc… est-ce que vous acceptez cela ?

Organisez-vous : au boulot vous avez votre agenda et/ou votre process de fabrication à suivre, vos tâches à faire, si vous n’êtes pas organisé c’est le bazar. C’est pareil en cuisine. Si vous arrivez à bien vous organiser c’est autant de temps d’économiser à ne pas tourner en rond dans la cuisine sans savoir quoi faire.

Demandez de l’aide. Demandez au petit dernier de laver les pommes de terre et à la grande de râper les carottes. Cela va leur prendre au plus 10 minutes chacun, soit 20 minutes d’économisées pour vous. Leur demander de vous aider ne va pas « casser » leur enfance, ça va leur permettre de savoir ce qu’est une pomme de terre et une carotte. Ils seront fiers d’avoir participé au repas et apprécieront d’autant plus de le manger. Ça marche aussi pour votre moitié.

Demandez-vous ce que vous feriez à la place si vous ne cuisiniez pas. Je peux comprendre que parfois, il peut y avoir quelque chose de plus important. Mais la plupart du temps, ce sont de fausses excuses. Je vous assure, je m’en sors quelques-unes parfois, du genre « j’ai aquaponey ». Mais le scroll Facebook ne fera pas cuire ma soupe du soir…

Alors zou, on se bouge et on ose prendre le temps de se faire du bien. Personne d’autre ne le fera à votre place.

Et si vraiment vous n’êtes pas convaincu, regardez cette vidéo de Et tout le monde s’en fou sur le temps.

Je vous souhaite une nouvelle fois une belle année, plein de bons petits plats que vous aurez pris le temps de cuisiner, de l’énergie et de l’amour.

Prendre son temps en cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.