La soupe de ma Maman – Noisettes & Basilic

La soupe de ma Maman

La soupe de Maman ♥️. Une recette d’une grande simplicité au premier regard, mais qui est très particulière pour mon petit cœur chamallow. Voilà un an que ma Maman a quitté ce monde. Alors maintenant que je peux faire cette recette et la savourer sans pleurer (ou presque), j’ai envie de rendre hommage à ma Maman. En souvenir de ces vendredis soir d’hiver, quand je rentrais de Tours et qu’une soupe bien chaude m’attendait 🥣.

 

La soupe de ma Maman, c'est ma madeline de Proust. Un an après son départ, je lui rends hommage avec la soupe qu'elle faisait pour moi avec tellement d'amour.

 

Dans cette soupe, ce que je préférais, c’était les petits morceaux de pommes de terre qui avait résisté au vieux mixeur 🥔. Alors quand j’ai envie de retrouver cette sensation, je garde deux ou trois cubes de pomme de terre cuits et je les coupe en petits morceaux. C’est ma petite madeleine de Proust ! Et bien sûr, il y avait toujours assez de soupe pour que j’en emporte le dimanche soir. Il y a eu quelques accidents dans la valise, mais jamais rien de bien dramatique 😅 !

La première fois que j’ai fait cette soupe, dans mon fameux appartement d’étudiante. J’avais trouvé ma soupe infâme et je pensais ne jamais savoir faire une bonne soupe. Ma mère avait bien ri de cette mésaventure et m’avait dévoilé son secret : il faut mettre du beurre ou de la crème.

Souvent, après la soupe, il y avait des raviolis ou des cannellonis gratinés au four avec de la salade. Ils n’étaient pas maison, mais c’était bon quand même. Ça me donne envie d’en faire des maisons, avec la sauce tomate mise en conserve cet été. Miaaam, voilà qui me donne faim 😋.

Mais en attendant, place à la recette !

 

La soupe de ma Maman

⏳ Préparation : 15 minutes – Cuisson : 20 minutes

👩 Pour autant de personnes que tu veux ! Les proportions vont être « à la louche », ou plutôt, au saladier. Pour faire ma soupe, je me sers d’un petit saladier qui fait environ 1L. À la fin, j’obtiens à peu près 3L de soupe, soit l’équivalent de 6 à 8 assiettes. Les proportions que je vais te donner reste très théoriques, et je fais souvent en fonction des légumes que j’ai.

🥕 Ingrédients :

  • 1 beau saladier de verts de poireaux découpés en lanière
  • 1/2 à 3/4 de saladier de pommes de terre découpés en gros cubes
  • 1 saladier de carottes découpées en grosses rondelles
  • À peine 1/2 saladier de panais et/ou navets découpés en grosses rondelles ou gros cubes
  • Beurre
  • Sel
  • Poivre

 

🥄 Étapes de la préparation :

  1. Après avoir lavé, découpé et mesuré tous les légumes, mets-les dans une grande cocotte.
  2. Recouvre à peine le tout d’eau, mélange et porte à ébullition.
  3. Quand l’eau bout, baisse le feu sur moyen et laisse cuire environ 20 minutes.
  4. Au bout des 20 minutes, vérifie la cuisson des légumes. Ils doivent être tendres, sinon, prolonge la cuisson de quelques minutes.
  5. Quand ils sont bien cuits, mixe le tout. Si tu la mixes au mixeur plongeant, je t’invite à retirer de l’eau pour avoir une soupe épaisse. Tu pourras rajouter de cette eau de cuisson une fois tes légumes bien mixés pour avoir la texture idéale à ton palais. Si tu la mixes au blendeur, tu devras sans doute la mixer en plusieurs fois. Dans ce cas, remets toute ta soupe mixée dans la cocotte pour pouvoir bien mélanger.
  6. Ajoute sel, poivre et beurre à ton goût.

 

👉 Astuce : si tu fais de la soupe pour plusieurs jours, fais-là bien épaisse : elle prendra moins de place dans le frigo ou le congélo et tu pourras rajouter de l’eau au moment de la réchauffer !

Ça me fait très plaisir de te partager ce moment « flash-back » à travers une recette. Ma mère n’était pas du tout une adepte du bio. Elle en achetait plus pour me faire plaisir. Par contre, elle aimait bien les producteurs locaux. « Mon p’tit maraîcher » qu’elle disait, ou « mon p’tit monsieur / ma p’tite dame qui vend les légumes ». J’ai dû hérité de ça. Je me sens encore trop jeune pour dire « ma p’tite dame », mais qui sait, ça viendra peut-être un jour !

Ma Maman mettait beaucoup d’amour dans cette soupe des vendredis soir d’hiver. C’est l’ingrédient magique qu’il ne faut jamais oublier, bien avant le beurre, même si tu cuisines juste pour toi.

 

Est-ce que toi aussi tu as des souvenirs comme celui-ci ⬇️ ?

 

Épingle cette recette sur Pinterest pour la sauvegarder !

 

Pour recevoir les autres recettes, inscris-toi à la newsletter hebdomadaire (une recette exclusive par mois) !

La soupe de ma Maman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.